La Gratitude : extrait du livre « La sagesse pour créer le bonheur et la paix »

Bonjour les colibris!

Je partage avec vous un extrait du chapitre 15 du livre « La sagesse pour créer le bonheur et la paix » écrit par Daisaku Ikeda qui m’a beaucoup touché. La gratitude pour moi est quelque chose de très important et ce texte reflète finalement complètement ce que je pense et éprouve entre autre de par mon bénévolat.

Je m’explique :
Faire du bénévolat ça veut dire donner de son temps pour une cause. Mais finalement on reçoit bien plus que l’on donne…
Je ressens sans cesse de la gratitude : quand une personne nous remercie de faire ce que l’on fait, quand une personne nous remercie de servir cette cause qui lui tient également à cœur, quand une personne est touchée par ce qu’on a fait et décide de changer son quotidien par rapport à ça, quand une personne nous remercie de l’avoir aidée. Et j’en passe…

Finalement, le texte parle seulement de quand on ressent de la gratitude nous même mais c’est tout aussi fort quand quelqu’un en ressent envers vous et que cela vous fait à votre tour ressentir ce merveilleux sentiment.
Bref la gratitude finalement c’est un don d’amour à l’autre et par conséquent de bonheur.

Le mot « merci » est merveilleux. Il nous revitalise quand on le dit aux autres, et nous encourage quand les autres nous le disent. (…) Dire
ou entendre le mot « merci » fait tomber l’armure qui recouvre notre cœur et nous
permet alors de communiquer à un niveau plus profond. Le mot « merci » est la
quintessence de la non-violence. Il traduit le respect envers autrui, l’humilité,
ainsi qu’une profonde affirmation de la vie. Il est porteur d’optimisme et de
positivité. Il a de la force. Une personne qui dit sincèrement merci possède un
esprit sain, tourné vers l’essentiel ; chaque fois que nous disons ce mot, notre cœur
brille et la force vitale surgit de notre propre vie.
Exprimer sa gratitude et son estime à l’égard des innombrables personnes et choses
qui soutiennent notre vie, cette prise de conscience, ce sentiment, cette joie, appelle
à connaître un bonheur encore plus vaste. Au lieu d’être reconnaissant, parce que
nous sommes heureux, c’est le fait d’être reconnaissant en soi qui rendra heureux. (…)
Notre développement personnel s’arrête dès que nous ne disons plus merci. A
l’inverse, c’est quand nous nous efforçons de nous développer que nous pouvons
voir combien les autres sont merveilleux, aussi.

 


Source de la photo : http://www.mediumtherapeute.com/outils/la-gratitude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *