Parlons gélatine !

Bonjour les colibris !

 

Et si aujourd’hui nous parlions, gélatine de porc ?

 

 

Amis végétariens, végétaliens, vegans, musulmans et juifs : CET ARTICLE EST FAIT POUR VOUS.

 

Tout d’abord : Mais qu’est-ce que la gélatine de porc ?

C’est ce qui reste de l’industrie de la viande qui n’est pas vendable / mangeable. C’est à dire un mélange de peau, de tendons et d’ossements. Le tout est mit à ébullition pour donner le résultat que vous connaissez tous : cet espèce de substance jaunâtre et visqueuse. Je sais. Là de suite, je vous donne une folle envie d’en manger.

 

Mais alors : Pourquoi utiliser une substance qui est répulsive au point que la plupart des gens ne veulent pas savoir d’où provient ce qu’ils consomment ?

Parce qu’il faut bien reconnaître UN avantage à la gélatine de porc : elle est pratique. Mais à quel prix ? Au prix de votre santé ? Et surtout, n’y a t-il pas d’autres solutions bien plus saines ?

La gélatine sert soit à lier les ingrédients soit à attendrir notre aliment comme dans le cas de la crème dessert par exemple. Je vous offre donc LA bonne nouvelle : Il existe des tas d’alternatives. Pour citer les plus évidentes, qui en l’occurrence remplace la gélatine en tant que parfaite substance gélatineuse, ce sont les gélatines végétales. Il en existe deux sortes : L’agar-agar (qui est un polymère de galactose contenu dans la paroi cellulaire de certaines espèces d’algues rouges) qui sera plus utilisé en tant que gélatine pure pour par exemple de la gelée de fruits, des flans ou tout autre aliment de ce genre. Et il existe aussi un mélange d’algues variés, qui là, aura des utilisations divers ; majoritairement dans la nourriture bio comme les bonbons que vous trouvez dans votre biocoop par exemple.

 

Où est-ce que la gélatine se cache donc t’elle ?

On peut la retrouver sur les étiquettes sous le doux nom de E441 mais le plus simple reste de savoir où il y en a.

 

► Les bonbons :

Le plus simple pour ce cas, ne sera pas de vous dire où il y en a mais où il n’y en a pas ! Sachez que si vous prenez des bonbons qui ne se situent pas sur cette liste parce que vous n’avez rien vu dans les ingrédients écrits au dos de votre paquet , c’est plus qu’un risque que vous prenez. Il est quasiment certain qu’il s’y en trouve malgré tout. Tout simplement parce que les fabricants n’ont pas l’obligation d’écrire tout ce qui ne dépasse pas les 1% de la composition. OU ALORS parce qu’ils ne considèrent pas cela comme un ingrédient mais plutôt que ça fait partie du processus de fabrication. Évidement, afin de vendre plus facilement, ils ne notent donc pas tout ce qui serait susceptible de leur faire du tort.

 

Voici donc une liste sur laquelle vous pouvez vous reposer :

 

• Stoptou

 

• Vicky

 

• CERTAINS Tic Tac

Seul les goûts menthe, menthe extra fort, menthe verte chlorophile et pomme sont végétaliens. Cela dit je dis « seul » mais ça laisse tout de même du choix.

 

• Werther’s Original

Δ Incompatible en revanche avec une alimentation végétalienne / vegan : ces bonbons contiennent du lait !

 

• Ricola

Δ Cependant cette marque est signé Monsanto (Le géant Américain de l’industrie des pesticides et des OGM). Mais de toute façon il n’y a pas de secret. On sait vraiment ce qu’il y a dedans seulement lorsqu’on les fait soi-même.

 

• Croibleu

 

• Les Chewing-gums Mentos

Et ceux-là contiennent de la cire de carnauba plutôt que de la cire d’abeille !

 

• Dragibus

La gélatine est végétale et les colorants sont naturels donc sans gélatine de porc MAIS cela appartient tout de même à Haribo, un géant de l’industrie de la gélatine. A vous de peser le pour et le contre. En acheter est-ce les encourager à continuer dans cette voie-là ou est-ce simplement les enrichir un peu plus ?

 

Je vous ai donc livré la liste des bonbons que l’on trouve facilement en supermarché. Sans gélatine certes mais pas forcément très sain et éthique.
En biocoop il est précisé sur quasiment tous les paquets de bonbons, qu’ils sont à base de gélatine végétale avec écrit, entre parenthèse, les algues utilisées.
Il vous reste aussi l’option de les faire vous-même ! Option qui restera toujours la plus saine et la plus économique. 😉 Il vous suffit d’acheter de l’agar-agar que vous pourrez facilement trouver en supermarché comme en biocoop et de faire votre petite cuisine. Des tas de recettes sont à votre disposition sur internet. Vos enfants ne seront que plus que ravies d’avoir participé à la création des petites douceurs qu’ils savourent. Et vous, vous serez rassurer de ne pas lui offrir une addiction au sucre raffiné, additifs et autres merdouilles.

 

Les sodas :

Sachez que TOUS les sodas utilisent de la gélatine de porc pour lier entre-elles, toutes les particules cracras qu’ils mettent dedans et ainsi clarifier la boisson (éviter le dépot au fond). Comme je vous disais en début d’article, la gélatine sert de liant. Tout comme pour dans certains alcools, un liquide contenu dans la vessie de poisson sert aussi de liant.

Certains sodas vendus en biocoop sont vegan mais dans ce cas cela sera spécifié sur la bouteille.

 

Les jus de fruits :

Et oui je sais… Végétarien, on doit même faire attention au jus DE FRUITS tout prêt. Juste pour leurs sottises. Les jus de fruit, bio ou non, doivent suivant la réglementation, être filtrés. Ils peuvent l’être à partir de filtres mécaniques ou de gélatine. Triste réalité : la grande majorité utilise la gélatine car elle ne laisse pas de dépôt au fond de la bouteille. C’est perçu comme plus propre / plus beau / plus harmonieux et donc plus vendeur. Et si il y a de la pulpe ? C’est qu’ils ont filtré puis remit ensuite la pulpe. C’est sot je sais.
Mais rassurez vous. Comme toujours, il existe des ALTERNATIVES. Yeaaah !

 

Aujourd’hui, dans votre biocoop vous pouvez en trouver ET VOUS AVEZ DU CHOIX. Ce qui n’était pas le cas il y a encore seulement 3 ans. Il vous suffit de regarder si il y a ce fameux dépôt épais au fond :

 

Dans le bio du supermarché ça se trouve encore trop peu. Si vous voulez acheter en supermarché je vous propose la marque Andros.

Un peu cher mais c’est la seule marque qui ne filtre pas à la gélatine, que j’arrive, pour ma part, facilement à trouver en supermarché. Il y a aussi la marque Innocent mais pas moins cher et signé Monsanto.
Au final, le prix a fait que j’en achète moins vu donc ça n’élargi pas le budget et ça m’évite aussi par conséquent d’avaler trop de sucre raffiné.
Andros utilise des méthodes basées exclusivement sur des procédés physiques.

 

Colorants alimentaires :

Il faut bien reconnaître, il y a eu un ÉNORME progrès de fait sur les colorants. Au tout début de mon végétarisme (il y a trois ans), c’était un enfer. Mais dorénavant quasiment partout ils précisent bien carotène, chlorophylle, etc… Cependant il faut toujours vérifier. Et si le type de colorants n’est pas précisé c’est qu’il est artificiel est donc, comme pour les sodas, de la gélatine sera utilisée pour lier les particules entre elles.

 

Crèmes dessert :

Je suis désolée pour vous mais vous devrez dire adieu à vos chères Danette.
La gélatine est utilisé dans les crèmes desserts pour y donner de l’onctuosité. Pourtant je dois dire que la texture de celle au soja qui sont donc évidement végétalienne n’en sont pas moins onctueuses bien au contraire !

 

► Céréales :

Pourquoi les muesli vous cale au bout d’un tiers de bol alors que les autres vous donne juste envie de vider le paquet? Parce qu’elles sont attendris avec de la gélatine et du sucre raffiné. Ce pourquoi elles brillent aussi d’ailleurs. Ça ressemble à tout, sauf à une céréale à l’état naturel. Il en va évidemment de même avec les barres de céréales qui en ont d’ailleurs même plus pour être fixé entre elles.

 

► Confiture :

Il faut juste bien vérifier sur l’étiquette qu’il y ai écrit pectine et non gélatine. La pectine est en gélifiant naturel. C’est une substance présente dans de nombreux pépins de fruit. Généralement maintenant vous n’avez pas trop de soucis. Si vous n’avez pas le courage de regarder l’étiquette à chaque fois, la confiture bonne maman est une valeur sûre.

 

Et pour finir (oui promis après j’arrête ce souffre douleur) les gâteaux tout prêts !

 

Les gâteaux tout prêts :

Là il va falloir faire très, très, TRÈS attention. Moi j’avoue ne pas avoir eu de soucis pour ça n’ayant jamais aimé les gâteaux tout prêt. Le seul problème a été mon amour inconditionnel des religieuses qui s’est développé exactement quand il ne fallait pas ! Ah ah
Bref. De la gélatine, pour ça, il y en a ici partout : dans les fourrages, les nappages, etc.. Honnêtement à part les pâtisseries type croissants, pain aux raisins et chocolatines OUI CHOCOLATINE  je ne vois pas dans quoi vous pouvez être certain qu’il n’y en a pas. Mais honnêtement de toute façon… quoi de mieux que de bons gâteaux faits maison ?

 

Maintenant que je vous ai bien remonté le moral, je vous souhaite de bons choix d’achats mes colibris !

 

A très bientôt !

 

PS : Je voulais préciser pour l’image du porcelet : Avant de me faire sauter dessus comme quoi j’use de techniques de manipulation ou je ne sais trop quoi. J’ai simplement préféré mettre une image mignonne au lieu d’une image absolument immonde d’industrie de gélatine. Libre à vous d’aller voir si c’est ce dont vous avez envie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *