Valeurs nutritionnelles #2 : Les protéines

Bonjour les colibris ! 🙂

 

Aujourd’hui nous allons parler protéines !

 

Tout d’abord : Une protéine qu’est-ce que c’est ?

D’après l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) les protéines ont des rôles essentiels :
– Elles jouent un rôle structural et participent au renouvellement : des tissus musculaires, des phanères (cheveux, ongles, poils), de la matrice osseuse, de la peau, etc…
– Elles participent à de nombreux processus physiologiques. Par exemple, sous la forme d’enzymes digestives, d’hémoglobine, d’hormones, de récepteurs ou immunoglobulines (anticorps).
– Elles sont également la seule source d’azote de l’organisme.

 

Protéines animales ou protéines végétales ?

Les protéines végétales ne contiennent pas de cholestérol, ni d’acide gras saturé. Elles sont plus riches en minéraux et, si on les choisit cultivées naturellement, avec respect de l’environnement, on peut aussi éviter les autres poisons, que sont les pesticides, insecticides et engrais chimiques que l’on retrouve dans la viande des animaux nourris industriellement. Elles sont donc plus intéressantes que les protéines animales.

 

Les végétaliens ne mangent pas assez de protéines. Vrai ou faux ?

Il est vrai que les personnes ayant une alimentation végétale consomment en moyenne moins de protéines que celles ayant une alimentation omnivore. Mais vous savez quoi ? La bonne nouvelle, ou plutôt la mauvaise, c’est que des études ont prouvé qu’on mangeait TOUS trop protéiné.

Il faut effectivement avoir un régime plus protéinés que notre régime quotidien quand on fait pas mal de sport. CEPENDANT quand on en fait pas ou peu, rien ne sert de se gaver de protéines. Vos muscles ne vont pas pousser tout seul à coup de steack-lentilles. Si si je vous assure ! Alors si vous faites du sport vous pouvez consulter ce tableau, mais sinon pas besoin de se prendre la tête !
Les protéines sont comme les calories, elles sont PARTOUT ! :p

 

Mais faut-il réellement se gaver de protéines même si l’on fait du sport ?

A vrai dire le surplus de protéines à des conséquences sur la santé. Si vous suivez les régimes sur-protéinés recommandés par le plus grand nombre, votre alimentation principale sera les aliments d’origine animale. Alors, vous manquerez d’aliments sains qui vous apporteraient pourtant des qualités nutritives essentielles.

Mais si ce n’était que ça…

 

 

Toutes les raisons pour lesquelles il ne faut pas trop manger protéiné :

 

1- Le steack maigre en sport.

Le steack maigre, réputé dans le milieu pour sa richesse en protéines et pour sa pauvreté en graisse et en cholestérol, cause des maladies cardiovasculaires. Des chercheurs ont trouvé une bactérie présente dans les intestins humains qui transforme un nutriment commun en un composé qui accélérerait la fabrication des plaques dans les artères. On a trouvé que la consommation de viande rouge augmentait le risque de décès de maladie cardiovasculaire, même quand on a contrôlé les niveaux de graisse et de cholestérol. Vous pouvez trouver la description de l’étude ici entre autre ( http://www.bodyscience.fr/?La-viande-rouge-bouche-les-arteres).

 

2- La protéine est acidifiante.

Une protéine est quelque chose de très acidifiant. Sur un terrain acidifié, de très nombreuses pathologies, notamment inflammatoires et rhumatismales, vont pouvoir se développer.

 

3- Les protéines ne peuvent être stockées.

En cas d’apports excessifs, les protéines ne pouvant pas être stockées, notre organisme les transforme en glucides et en graisses qui peuvent être mis en réserve. Ces transformations demandent de l’énergie pour se réaliser. Par conséquent, les besoins caloriques du corps augmentent. C’est au niveau hépatique que la conversion se fait. C’est alors le foie qui prend.

 

4- Excès d’azote.

L’alimentation riche en protéines, entraîne un excès d’azote dans le corps. La voie urinaire est mise à très forte contribution pour son élimination. Cela sollicite très fortement vos reins et les détériores alors.
Ainsi, on en vient à une insuffisance rénale.
Il s’en suit logiquement, une forte déshydratation.

 

5- Un corps asséché.

Les protéines ont un effet très asséchant à cause de l’excès d’azote, comme expliqué ci-dessus.
Donc, dans tous régimes hyper-protéinés quel qu’il soit, vous perdez de l’eau. (C’est d’ailleurs pour cela que dans ce genre de régime, il faut boire beaucoup d’eau pour éviter cette déshydratation.) En quelques jours le poids que vous perdez correspond à 2 ou 3 kg d’eau (en aucun cas des kilos de graisse comme nous font miroiter ces régimes.).
Cela a évidement des conséquences : fatigue, manque de concentration et nette diminution des performances autant physiques que psychiques.

 

6- Les organes épuisés.

Le foie, (sollicité pour la conversion des protéines) et les reins (sollicités pour l’élimination du surplus d’azote) sont des organes très vascularisés.
C’est alors au tour du coeur d’être en surcharge de travail pour aider ses amis. A terme on peut donc ressentir des palpitations.
Le corps n’ayant plus d’énergie c’est enfin au tour du cerveau d’être épuisé.
Conséquence ? Un fort état de stress.

 

 

Maintenant que vous savez tout cela, il va de soi que ce tableau est très peu utile.

Je vous le partage malgré tout si cela peut vous servir, par exemple pour un régime imposé suite à une opération médicale :

 

Aliments

Taux de protéines en g pour 100gr d’aliment

Photos

Spiruline

55 g

 spiruline

Levure de bière

 48 g

 Levure de bière

Laver

 35 g

 laver-algue

Graines de citrouille

35 g

 Graine de citrouille

Pois cassés secs

 33 g

 Pois Cassés Secs

Seitan

 28 g

 seitan

Porc

 27 g

 Porcelet

Germes de blé

 26 g

 germes de blé

Boeuf

26 g

 boeuf

Cacahuètes / Arachides

26 g

 Cacahuètes

Lentilles

26 g

 Lentilles

Haricot mungo crue / Soja vert

 25 g

Haricots mango / soja vert

Graines de chanvre

25 g

 Graines de chanvre

Dulse

25 g

 dulse-algue

Agneau

25 g

 agneau

Graines de tournesol

24 g

 Graines de tournesol

Noix de cajou

23 g

 Noix de cajou

Fenugrec

23 g

Fenugrec

Fromage

22 g (en moyenne)

Lait Fromage

Poulet

22 g

poulets

Haricots secs

22 g

Haricots secs

Graines de sésame

21 g

Sésame

Graines de chia

20 g

Chia (graines)

Pistache

20 g

Pistache

Haricots Borlottis

20 g

Haricots Borlottis

Cacao en poudre

20 g

cacao

Amande

20 g

Amande

Lapin

20 g

lapin

Haricot Azuki

20 g

haricots azukis

Pois chiche

19 g

Pois chiche

Canard

19 g

 canards

Graines de lin

18 g

 Graines de lin

Tempeh

18 g

Tempeh / Graines de soja fermentées

Avoine

17 g

 flocons d'avoine

Jaune d’oeuf crue

16 g

 jaune d’oeuf crue

Noix de grenoble

15 g

 Noix de grenoble

Grain d’épautre

15 g

epautre

Noisette

15 g

 Noisettes

Seigle

15 g

 seigle

Riz sauvage

15 g

 riz sauvage

Amarante

15 g

 amarante

Noix du Brésil

14 g

Noix du Brésil

Blé

14 g

graines de blé

Quinoa cru

 13 g

quinoa

Oeuf cuit

13 g (moyenne suivant le mode de cuisson choisi)

oeuf au plat

Farine de blé

13 g

 farine de blé

Orge

13 g

 orge

Boulgour

12 g

boulghour

Tofu

12 g

tofu

Sorgho

11 g

Sorgho

Millet

11 g

 millet

Noix de pécan

11 g

Noix de pécan

Blanc d’oeuf crue

11 g

Blanc d'oeuf crue

Edamame

10 g

Edamame

Pâtes

10 g

 pâtes

Farine de sarrasin

9 g

 farine de sarrasin

Lentilles Bouillies

 9 g

 Lentilles Vertes

Haricot rouge crue

9 g

 Haricots rouges crues

Haricot blanc cuit

 8 g

 Haricots blancs

Kelp

8 g

 kelp-algue

Pain

8 g

 pain blanc

Semoule de maïs

8 g

 semoule de mais

Noix de coco

8 g

 Noix de coco

Muesli

8 g

 muesli

Riz

7 g

 riz

Fève crue

 6 g

Fève

Ortie

 6 g

Ortie

Ail

6 g

 Ail

Petit pois

 5 g

Petits Pois

Fève cuite

 4 g

Fèves cuites

Chénopode

 4 g

Chenopode

Pousse de haricot mungo

 4 g

Pousses de haricot mungo - soja vert

Lait de vache

 3 g

 Lait Fromage

Lait de soja

 3 g

Lait de soja

Ciboulette

3 g

Ciboulette

Kale

3 g

 Kale - Chou frisé

Persil

 3 g

 Persil

Chou de Bruxelle

3 g

Chou de Bruxelle

Chou fleur

3 g

 Chou Fleur

Cresson

 3 g

 Cresson

Asperge

 3 g

Asperge verte

Maïs doux

3 g

Mais doux

Champignons

 2 g

 Champignon

Coriandre

 2 g

Coriandre

Avocat

 2 g

Avocat

Topinambour

 2 g

 Topinambour

Pissenlit

2 g

Fanes / Feuilles de Pissenlit

Datte

 2 g

 Datte

Betterave

 2 g

 Betterave

Épinard

2 g

Epinards

Pomme de terre

2g

 Pomme de terre

Panais

 2 g

 Panais

Banane

 1 g

Banane

Fenouil

1 g

Fenouil

Carotte

1 g

Carotte

Citron

1 g

Citron

Laitue

1 g

Laitue

Orange

1 g

Orange

Oignon

1 g

Oignon

Pourpier

1 g

Pourpier

Les chiffres que j’ai trouvé n’étaient évidemment pas rond. J’ai arrondi pour que cela soit plus légé à lire. J’espère que le temps que j’ai consacré à cet article vous sera utile et surtout que ce petit topo vous aura plu.

 

Sur ce, bon appétit les colibris !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *